Comparaison des formes juridiques:

Trouvez la solution adaptée à vos besoins

Les formes juridiques les plus courantes en Suisse sont la société anonyme (SA), la Société à responsabilité limitée (Sàrl), l’entreprise individuelle et la société en nom collectif (SNC). Le tableau suivant vous indique les principales différences. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller de façon personnalisée (cliquer ici pour ouvrir la page entretien de conseil).

 

  Sàrl SA Entreprise individuelle Société en nom collectif
Capital Min. 20 000.- CHF Min. 100 000.- CHF (dont au moins 50 000.- CHF libérés) Pas de capital investi Pas de capital investi
Responsabilité Pas de responsabilité personnelle Pas de responsabilité personnelle Responsabilité personnelle et illimitée Responsabilité personnelle et illimitée
Nom «Nom de fantaisie» + Sàrl «Nom de fantaisie» + SA «Nom de fantaisie» + nom de famille «Nom de fantaisie» + SNC
Nombre de personnes Min. 1 personne Min. 1 personne 1 personne Min. 2 personnes
Comptabilité Toujours comptabilité en partie double Toujours comptabilité en partie double Comptabilité en partie double à partir d’un chiffre d’affaires de 500 000.- CHF Comptabilité en partie double à partir d’un chiffre d’affaires de 500 000.- CHF
Participation Possible Possible Impossible Possible
Impôts Déclaration d’impôts séparée; seulement les parts sociales dans la déclaration d’impôts privée Déclaration d’impôts séparée; seulement les actions dans la déclaration d’impôts privée Impôt sur le bénéfice dans la déclaration d’impôts privée Impôt sur le bénéfice dans les déclarations d’impôts privées
AVS Le salaire est déterminant Le salaire est déterminant Le bénéfice est déterminant Le bénéfice est déterminant
Avantages
  • Pas de responsabilité
  • Transmission de la société possible
  • Capital minimum faible
  • Pas de responsabilité
  • Transmission de la société possible
  • Anonymat
  • très acceptée
  • création peu onéreuse
  • pas besoin de capital
  • possibilité de retirer l’argent de la caisse de pension
  • création peu onéreuse
  • pas besoin de capital
  • possibilité de retirer l’argent de la caisse de pension
Inconvénients
  • pas d’anonymat
  • moins acceptée que SA
  • double imposition
  • besoins en capitaux élevés
  • double imposition
  • responsabilité personnelle
  • transmission impossible
  • pas de possibilité de retirer l’argent de l’AVS
  • responsabilité personnelle
  • pas de possibilité de retirer l’argent de l’AVS

 

Send this to a friend